Le Grand Paris des nouvelles mobilités

[ Le Grand Paris des nouvelles nouvelles mobilités actives, électriques et numériques ]

La Société du Grand Paris lance, en partenariat avec le STIF et en lien avec les collectivités locales, un appel à projets pour imaginer et tester les solutions innovantes autour des futurs pôles du Grand Paris Express destinés à favoriser les « nouvelles mobilités actives, électriques et numériques ».

L’appel à projets est désormais fermé. Nous analysons les dossiers, et reviendrons vers vous avec les résultats. 


La démarche de l’appel à projets

Avec la construction de 200 km de lignes de métro automatique et de 68 nouvelles gares d’ici à 2030, les chantiers du Grand Paris sont identifiés comme une opportunité unique de solliciter les entreprises afin de promouvoir, développer et tester leurs solutions innovantes pour repenser les quartiers et l’intermodalité aux alentours des gares, lancer de grands projets urbains et concevoir de nouveaux espaces publics. Cet appel à projets permettra d’identifier et de tester sur des chantiers, pendant des périodes de six mois, les solutions qui favorisent les « nouvelles mobilités actives, électriques et numériques ». Pour cet appel à projets, la Société du Grand Paris recherche uniquement des solutions prêtes à être expérimentées in situ en 2017. Toutes les structures juridiques peuvent répondre à l’appel à projets (startup, PME, grand groupes, groupements d’entreprises, etc.).v

Consultez le règlement de l’appel à projets ici


Les pôles, terrains d’expérimentation

La Mobilité sportive, électrique et numérique.

La future gare des Six-Routes à La Courneuve s’inscrit dans un quartier qui connaîtra de profondes mutations urbaines. Cela incite les collectivités partenaires à lancer des politiques d’aménagement innovantes et ambitieuses en faveur du sport et de l’ « urbanité sportive ».


Promouvoir les mobilités douces à travers le vélo.

En cœur d’agglomération et donc à Est Ensemble, le nombre de déplacement à vélo et par jour est
très faible; or le territoire dispose de quelques atouts pour développer cette pratique.

Evolution des usages des modes motorisés.

La gare du Grand Paris Express sera un des lieux attractifs du quartier. Il est à noter que la gare sera située à 3 minutes de l’aéroport d’Orly, ce qui peut amener un stationnement longue durée et parasite sur l’espace public ou dans les parcelles des zones d’activités. Cette éventualité est vécue comme un risque.

Accompagner le développement de l’usage du vélo.

Actionner un des leviers de développement de l’usage du vélo : l’accès facilité à la maintenance des cycles.
L’idée de cet appel à projets consiste à favoriser l’usage du vélo et des mobilités douces. La thématique du vélo est à aborder dans son ensemble mais les activités qui y sont attachées, comme par exemple leur maintenance, font partie du périmètre de l’appel à projets.

Favoriser l’usage de la marche.

Comment les outils numériques peuvent-ils aider à collecter des données quantitatives et qualitatives sur la marche locale et favoriser son usage, ainsi que les logiques d’intermodalité sur le secteur Pleyel / La Plaine Saint Denis?

Le numérique.

La mise en perspective des chantiers de l’écoquartier et de la gare, puis à terme à l’horizon 2025 de la densification urbaine apportée par le nouveau quartier et la gare, conduisent à s’interroger sur la place de la voiture.Il semble important tout en favorisant l’intermodalité des différents modes de transports autour de la gare, de tenter de limiter la place de la voiture aux abords de la gare au bénéfice des déplacements doux.

Les thématiques de l’appel à projets
  • Les nouvelles mobilités douces : de la marche au vélo en passant par les nouveaux modes actifs. Le sport vu comme une mobilité active
  • La mobilité numérique, ou comment mieux imbriquer applications, médias ou information voyageur dans l’espace public.
Les objectifs de l’appel à projets
  • Favoriser les logiques d’intermodalité,
  • Trouver des moyens alternatifs/intelligents de déplacement dans les zones couvertes par les pôles, en réduisant ainsi le transport en voiture et en favorisant les modes de transports
  • Imaginer et tester de nouveaux usages de mobilité répondant notamment à une recherche d’impact en matière de développement durable

Les partenaires de l’appel à projets


Les dates clés de l’appel à projets

24 avril 2017 : Lancement de l’appel à projets et ouverture des candidatures

24 mai 2017 : Fin de la phase de candidature de l’appel à projets

Mi-juin 2017 : Jury final de sélection de l’appel à projets

Septembre 2017 : Lancement des expérimentations


Pourquoi candidater

Bénéficier d’un soutien financier, technique et en méthodologie de gestion de projets innovants
Bénéficier de la visibilité et de l’écho médiatique de l’appel à projets
Généraliser l’utilisation de la solution sur d’autres chantiers si l’expérimentation est probante
Expérimenter la proposition de valeur de votre solution sur le terrain en partenariat avec la Société du Grand Paris, le STIF et les Pôles du Grand Paris

Les ambassadeurs de l’appel à projets