chasseur de bouchons

Le besoin

Un chantier est un amplificateur des habitudes de mobilité au quotidien.

En effet, un chantier bouleverse des habitudes bien ancrées et souligne des schémas, aussi bien organisationnels, comportementaux, collectifs qu’individuels très enracinés tels que : des départs au travail synchrones, de l’autosolisme, une faible part modale des transports en commun…

Les défauts de ces schémas, non visibles en temps normal, sont exacerbés lors de chantiers et peuvent provoquer de la congestion, en particulier aux heures de pointe, pour des trajets domicile – travail.

Comment conserver l’attractivité d’un territoire même pendant une phase de travaux ?

La solution

La solution « Chasseur de bouchons » propose un accompagnement du conducteur incommodé par cette congestion afin qu’il change en douceur ses habitudes et améliore de lui-même ses conditions de transport. A l’inverse du péage urbain qui sanctionne le conducteur, la responsabilité individuelle de ce dernier est stimulée et les gestes vertueux sont récompensés tels que : décalage de l’horaire de départ, travail en télécentres ou télétravail, report modal … L’automobiliste est récompensé s’il prouve qu’il a trouvé une alternative pour son trajet. Un dispositif technique est mis en place pour cet accompagnement :

 

Le fonctionnement


Les avantages

Cette solution à forte dimension humaine, et reposant sur le changement des comportements, permet « d’effacer » des véhicules à certaines heures, sur un périmètre donné. Dès 5% de véhicules en moins, le résultat est visible et ressenti par les usagers de l’axe en question.

 

Ce type de solution fait ses preuves aux Pays-Bas depuis plusieurs années.

Il est important de noter que les nouvelles habitudes de mobilité sont conservées par une grande majorité des participants (jusque 80%), même après l’arrêt du programme (et donc de la récompense).